15 avril 2021 par Philippe Soret

Comment tendre vers une flotte plus écoresponsable ?

Des mesures contraignantes pour des flottes moins polluantes

En réponse à l’urgence environnementale, de nombreuses mesures ont été prises pour limiter les émissions de CO2  générées par le trafic routier, accélérer le développement des ventes de voitures électriques et stopper la vente des voitures thermiques à l’horizon 2040. Les flottes d’entreprises n’échappent pas à ce mix de contraintes et d’incitations :

- Obligation pour les entreprises, comportant un parc automobile de plus de 100 véhicules d’intégrer progressivement, à compter de 2022, une part de plus en plus importante de véhicules à faibles émissions lors du renouvellement de leur flotte.

- Alourdissement du malus écologique qui s’applique, en 2021, aux véhicules dont les émissions de CO2 dépassent 133 g/km, soit 5 grammes de moins qu’en 2020. Par ailleurs, son montant maximum se déclenche à 219 g/km de CO2 (contre 213 g en 2020), mais avec un coût supérieur puisqu’il passe de 20 000 € en 2020 à 30 000 € cette année. Le barème sera encore alourdi dans les années à venir.

- Bonus à l’achat de véhicules électriques ou hybrides rechargeables, bien que raboté, est maintenu. Jusqu’au 30 juin 2021, il s’élève à 5 000 € pour les véhicules électriques dont le coût d’acquisition est inférieur à 45 000 € et à 3 000 € pour les véhicules électriques dont le coût d’acquisition est compris entre 45 000 € et 60 000 €. A partir du 1er juillet 2021, les montants seront réduits de 1 000 €. 

- Exonération de TVS pendant 12 trimestres pour les véhicules à propulsion alternative (électrique, hybride, GNV, GPL) émettant moins de 120 g/km. Les modèles émettant moins de 20 g/km seront, pour leur part, totalement exonérés.

- Suramortissement de 40 % sur la valeur du véhicule électrique ou hybride est prévu pour les entreprises prévoyant d’en intégrer dans leur flotte, avec un plafond de suramortissement variable en fonction du taux d’émission de CO2. 

Accélération de la transition énergétique dans les flottes d’entreprise

Ces mesures ont boosté l’adoption des énergies alternatives par les entreprises en France. C’est ce qui ressort du Baromètre des Flottes et de la Mobilité publié en mars 2021 par l’Arval Mobility Observatory Mobility. Dans cette étude, 57% des responsables de flotte déclarent utiliser au moins une technologie alternative, contre 30 % en 2020. Et ils pourraient être 80% d’ici trois ans. Cet accroissement très rapide place la France dans le trio de tête des pays européens. La tendance concerne désormais l’ensemble des entreprises, y compris les plus petites. En un an, le segment des entreprises de moins de 10 salariés a ainsi vu ses intentions progresser de 26 points à 57 % (contre 31 % en 2020). C’est toutefois le segment des PME qui progresse le plus avec 90 % de réponses favorables à 3 ans, contre 42 % il y a un an. En ce qui concerne les types d’énergie, l’hybride et l’hybride rechargeable enregistrent chacun un potentiel de 7 entreprises sur 10 utilisatrices d’ici trois ans. Le 100% électrique progresse aussi : en 2023, il pourrait être utilisé par deux tiers des entreprises (contre un tiers en 2020) et représenter près d’1 véhicule de flotte sur 2.

Outre les considérations environnementales, l’adoption des énergies alternatives repose principalement sur trois motivations : les possibilités d'économies (réduction des dépenses de carburant et incitations fiscales ; les politiques publiques restrictives en termes d’interdiction de circulation et, dans une moindre mesure, les attentes des collaborateurs.

Parallèlement, les freins à l’utilisation de véhicules électriques reculent sous l’effet du développement du réseau de points de recharge publique et de la baisse du prix d’achat des modèles. De fait, seuls 16 % des gestionnaires affirment ne pas vouloir mettre de véhicules 100 % électriques dans leur flotte.

Formule Longue Durée accompagne les entreprises dans la transition énergétique de leurs flottes

Formule Longue Durée, loueur de véhicules du groupe Sepamat, met son expertise en mobilité au service des entreprises pour accompagner les entreprises dans leur évolution vers des flottes plus écoresponsables.

A l’écoute de vos besoins, nous vous aidons à choisir les véhicules adaptés à vos usages et au mode de fonctionnement de votre entreprise et ce, quelle que soit sa taille. Nos préconisations ont pour objectifs d’améliorer votre score en termes de CO2 et/ou d’atténuer son impact financier en jouant sur la durée des contrats. Nous proposons un choix de 50 marques et 7 000 véhicules de tourisme ou utilitaires, neufs ou d’occasion, comprenant des modèles hybrides et électriques, pour vous constituer un parc mixte et saisir les opportunités en fonction des renouvellements d'offres des constructeurs et des évolutions de la fiscalité.